the tremens archives | Sons et expériences

Hitomi Recordings

Il était une fois Hitomi Recordings, subdivision expérimentale de Unique Records iconographiée avec une tendresse certaine par cette petite fille apeurée. Cela ne vous rappelle rien ? Les noms de domaine s’épuisant plus vite que les réseaux sociaux, the tremens archives gardent la marque de cette expérience trop tot arrêtée. A l’époque nombre de labels se sont risqués au CD-R, et aux pochettes faits mains, pour conserver un semblant de chaleur alors que tout laissait présager l’hégémonie future du net comme moyen de distribution. Il fallait un temps considérable pour élaborer l’agencement de cartes noires de la photo panoramique (déjà Lionel Maraval, exception faite de Baka !) et des calques, puis graver le Cd-r noir, pièce par pièce. L’industrie a continué à presser par centaines ou milliers d’exemplaires. Il n’en reste pas moins que nous sommes encore contraints par cette période, comme si les labels sérieux étaient ceux qui pouvaient encore sortir des CDS. L’essentiel est-il vraiment là, dans les formats ? Nous vous proposons cette réédition numérique sortie des archives avec le concours indispensable de J.L Prades comme documentaliste consciencieux. Hitomi Recordings avait donné leur place à trois albums, que nous mettons à nouveau en téléchargement :

  • HR 01 Lunt – Broken words and lost answers Flac Mp3
  • HR 02 Baka ! – Ephemère Flac Mp3
  • HR 03 Imagho – Someone controls electric guitar Flac Mp3

Once upon a time was an experimental subdivision of We are unique Records called Hitomi Recordings, pictured by this little frightened girl with a certain affection. Does it remind you of anything? Domain names running out faster than social networks, the tremens archives keep this brand experience stopped too soon. At the time, many labels have ventured to CD-R, and handmade bags, to maintain a semblance of warmth when all foreshadowed the future hegemony of the net as a way for music distribution. It took a considerable time to develop the layout of black cards in the panoramic photo (already Lionel Maraval, except Baka!) and layers, then burn the black CD-R , piece by piece. The industry continued to press in the hundreds or thousands of copies. The fact remains that we are still constrained by this time, as if the labels seriously were those who could still release CDS. Is it what really matters ? We offer this digital reissue of these records with the indispensable assistance of JLPrades as conscientious archive keeper. Hitomi Recordings had given up their three albums, which we again for download:

  • HR 01 Lunt – Broken words and lost answers Flac Mp3
  • HR 02 Baka ! – Ephemère Flac Mp3
  • HR 03 Imagho – Someone controls electric guitar Flac Mp3

 

.